Mister Brainwash

Mr. Brainwash, de son vrai nom Thierry Guetta est né près de Paris, à Sarcelles, en 1966. A l'âge de 15 ans il s'installe à Los Angeles. C'est en 1999 qu'il a le déclic pour l'univers du street art, lors d'un voyage en France où il se rapproche de son cousin, qui n'est autre que l'artiste de rue parisien Space Invader. Passionné par la vidéo, Thierry Guetta se met alors à filmer toutes les escapades de graffeur à ses côtés, accompagnés d'autres artistes de rue, tels que Shepard Fairey. À ce moment-là, les vidéos n'ont pas pour vocation à être montrées. Il se met alors à pratiquer le graff à son tour et devient Mr.Brainwash. Son univers se compose d'un mélange entre les pochoirs de Banksy et les imageries de Andy Warhol.

En 2009, il rencontre l'artiste britannique Banksy et l'aide à lancer son exposition Barely Legal à Los Angeles, un événement qui a suscité l'intérêt des célébrités et des collectionneurs d'art. Les deux artistes décident ensuite de réaliser un documentaire sur l'univers des street artists, jusqu'à là entouré de mystère. Les images tournées auparavant vont alors être montées et montrer Invader, Banksy et Mr. Brainwash lui-même à l'œuvre. De cette collaboration est né le docu-fiction Exit through the Gift Shop (ou Faites le Mur !), nominalisé pour un Oscar. Le film présente l'ascension météorique de Mr. Brainwash sur la scène de l'art urbain, et ses œuvres vendues pour des sommes astronomiques, comme son portrait de Jim Morrison, vendu pour 100 000 $, ou celui de Charlie Chaplin estimé à 50 000 $. Après le succès du film, les œuvres de Mr. Brainwash deviennent de plus en plus prisées.

Mais l'Histoire peut être prise également à l'inverse. S'il a été démontré que Mr.Brainwash n'est pas un personnage fictionnel, il est bel et bien monté de toutes pièces par ce film. La fiction a rattrapé le réel, faisant de Mr.Brainwash un véritable acteur du marché de l'art.